Quand vient l’heure d’explorer la musique Jamaïcaine, on tombe fatalement à un moment ou un autre sur la figure tutellaire du Studio One de Clement Dodd aka Sir Coxsone. Pourquoi ? Parce que Coxsone a su mieux que personne flairer les tendances voire les créer. Ska, Rocksteady, Reggae, Dub : Coxsone a été partout, prenant à chaque fois la première marche du podium.

Aussi, quand certains producteurs de l’île se mirent à enregistrer des DJs et des chanteurs/euses sur les titres labellisés Studio One, Coxsone répliqua dans la foulée, enregistrant, pressant et distribuant lui même ses galettes de cette nouvelle tendance musicale baptisée Dancehall. Usant des mêmes recettes, il offrit à de jeunes coqs fiérots qui scandaient ainsi qu’à des voix soul, la possibilité d’aller chevaucher quelques riddims 60’s avec pour mission d’aller retourner tous les sound systems alentours.

Nourries par tout le passif musical du label, les productions s’avèrent impeccables même si certaines accusent le poids d’une vie passée dans des cartons entassés sans soin. C’est aussi ça qui fait le charme de la chose.

 

 

STUDIO ONE DANCEHALL
(Soul Jazz Records – 2014)

STUDIO ONE DANCEHALL : SIR COXSONE IN THE DANCE

 

Share This