Depuis quelques temps, les deux frères ennemis que sont le hip hop et l’electronica tissent des liens inédits, en quête d’une régénérescence salutaire. De nombreux projets hybrides naissent, des collaborations se forment entre artistes et entre labels, et les frontières autrefois hermétiques entre la musique issue de la culture black et des sound systems jamaïcains et la techno issue des raves et du psychédélisme disparaissent. Difficile de dire qui contamine qui, puisqu’en fait les disparités entre les deux univers sont plus ancrées dans la conscience de leurs publics que dans l’histoire de la musique électronique. Le hip hop s’infiltre doucement chez Warp avec Antipop Consortium, Prefuse 73 et la distribution du micro label Lex, tandis qu’en France les rappeurs de la Caution font appel à l’écurie Versatile pour leur dernier EP.

Dans la même lignée, le collectif Ghost Cauldron s’affranchit des limites géographiques et musicales pour tenter d’insuffler une énergie nouvelle dans l’univers surexploité du downtempo. À l’initiative du projet, DJ Kaos est un artiste ecclectique au CV surchargé : ex skateur semi pro, ex-membre du célèbre collectif berlinois Terranova, DJ et graffiti artiste ayant tourné dans le monde entier, il a récemment signé un EP chez le prestigieux label allemand Compost,  » The Renegates «  »