À L’OCCASION DE LA DIFFUSION SUR NETFLIX DE LA DOCU – SÉRIE « THE LAST DANCE » SUR MICHAEL JORDAN, ON REVIENT SUR CE MODÈLE DE CASQUETTE QU’ON AIME BIEN.

 

 

Pour toute une génération, Michael Jordan est toujours le « G.O.A.T. » avec 6 titres NBA (parmi bien d’autres) et une domination sans précédent durant les années 90 avec son équipe des Chicago Bulls. Aujourd’hui, il est propriétaire de la franchise des Hornets de Charlotte qui est venue récemment affronter les Bucks de Milwaukee à l’AccorHotels Arena de Paris. Il avait fait le déplacement et ce fût bien évidemment un événement.

Ce lundi 20 avril, Netflix met à disposition les premiers épisodes de « The Last Dance », une docu – série réalisée par un spécialiste du genre Jason Hehir et qui retrace la campagne du titre de 1998, la dernière de la série des 6 sacres (obtenus en deux fois car Jordan avait pris une première fois sa retraite avant de revenir). Cette saison sera aussi la dernière de la star à Chicago, avant une deuxième retraite et un énième come – back mais à Washington cette fois-ci. La légende du basket s’est récemment inquiétée que la série documentaire le montre sous un mauvais jour. Elle à qui on reprochait d’être un tortionnaire avec ses équipiers. On n’arrive pas à ce niveau là sans caser des œufs après tout.

 

 

Tout cela nous donne l’occasion de revenir sur le marchandising des Bulls qui dans les années 90 furent une des franchises NBA les plus appréciées en matière de fringues dérivées, aux côtés des Lakers et des Celtics. Vous vous souviendrez sûrement de la marque Starter qui avait habillé notre jeunesse à coup de vestes, bas de survêtement à boutons pression ou encore de casquettes. Aujourd’hui, c’est la marque New Era qui domine le marché au niveau de ces dernières.

Toujours est-il que le logo des Bulls est l’un des plus reconnaissables par le plus grand nombre. C’est le seul de la ligue américaine qui n’a jamais changé depuis sa création en 1966. Un internaute avait remarqué qu’en le retournant, on distinguait un robot en train de lire. Plus généralement, la couleur rouge est aussi une signature qui a traversé les années. Pourtant, à l’image des tendances récentes, ce coloris a plusieurs fois été remplacé, particulièrement pour les maillots en City Edition. Pour Chicago, la dernière version reprenait les codes couleurs du drapeau de la ville avec un bleu presque azur qui recouvre également le taureau.

 

 

Maintenant que vous vous êtes faits au bleu, c’est la teinte navy qu’on vous propose de retrouver sur ce modèle New Era Stretch Tech Blue Navy en 39Thirty. Une teinte foncée pas trop loin du black to black mais qui est mis en relief par le contour doré. Ce doré dont est aussi affublé le logo NBA dérrière. La casquette est également extensible et la technologie « Diamond Era » améliore les propriétés d’évacuation de la transpiration, offre une protection supplémentaire contre les UV et permet d’avoir une structure légère. Un modèle assez discret et idéal pour les beaux jours.

 

Le modèle est disponible sur le shop de nos amis de Vakks parmi d’autres aux couleurs des Bulls.