Une nouvelle saison NBA a démarré sans Kobe Bryant et si l’on commence à s’y faire, c’est toujours curieux de ne plus apercevoir le Black Mamba sur les parquets, surtout quand on le voit affuté et toujours aussi amoureux de basketball comme il a pu le montrer à la First Team à Paris il y a quelques jours.

Le nom de Kobe reste néanmoins associé à un nombre impressionnant de joueurs, à tel point que ses modèles sont les plus portés dans la ligue, quelque soit les gabarits des joueurs, ce qui prouve la valeur et la qualité de ces sneakers, notamment plus récemment la AD portée par Isaiah Thomas ou Demar DeRozan.

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

Nouvelle venue dans la glorieuse lignée, cette Kobe AD est présentée en version mid et dans un beau coloris noir. Le swoosh est tissé dans un dégradé de blanc et rouge. Le vrai plus vient de la midsole « cement » et surtout de l’outsole gum, toujours une valeur sure.

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

Mais la vraie question que l’on a envie de se poser aujourd’hui c’est : quelles sont nos Kobe préférées, toutes époques confondues, que ce soit ses premières amours avec Adidas ou sa fameuse série chez Nike ? On passe sa période de free agency sneaker entre ces deux contrats pendant laquelle il a porté de nombreuses paires de Jojo (on se souvient tous des 3 True Blue ou des VIII aux couleurs des Lakers…).

Allez hop petit top 8, comme le premier numéro de Vino.

 

08 : ADIDAS KB8

C’est dans cette Adidas robuste et imposante que le jeune Bryant se fait un nom et gagne ses jalons de star de la ligue, avec son numéro sur l’avant du pied, et quelques fameux clichés de ses premiers vrais duels avec Jordan notamment au All Star Game en 1998. Le mimétisme est impressionnant et petit con commence à être pris au sérieux. La Crazy 8 a été rééditée il y a peu de temps, sans la griffe Kobe bien sur.

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

07. NIKE ZOOM KOBE 1

Son premier modèle signature chez Nike, et pas des moindres. Kobe s’est tapé deux saisons avec des douleurs au genou, et souhaite plus d’amorti. « J’ai voulu enlever du poids et mettre plus d’amorti sur toute la chaussure » déclara-t-il quand il présenta au public cette nouvelle silhouette. Le logo apparait pour la première fois sur la languette, clin d’œil à l’épée de Kill Bill, un de ses films favoris. Sans être immense carton au niveau vente, sur le parquet c’est une autre histoire : Plus de 35 pions de moyenne en saison régulière, dont les mythiques 81 collés à Toronto.
KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE
06. NIKE ZOOM HUARACHE 2K4
Avant la première vraie Kobe, il y a eu la 2K4. Rien à voir avec un jeu vidéo, même si le Mamba a postérisé un paquet de joueurs dans cette chaussure concue avec l’aide des meilleurs designers de la marque que sont Tinker Hatfield (créateur de la quasi totalité de la lignée Jordan) et Eric Avar. Les influences ? « Le grand requin blanc et le minimalisme » avoue Bryant. Si elles ne lui ont pas porté chance lors des Finales de 2004 perdues contre Detroit, ces 2k4 restent pour Nike une étape importante dans leur volonté d’innovation et de modernité.
KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE
05. NIKE KOBE 9 ELITE HIGH

Whaaaat ???!! Cela a été la réaction d’à peu près 98 % des sneakerheads et fans du Mamba en voyant cette silhouette à l’orée de la saison 2013-2014. Revenant de sa terrible blessure au talon d’achille, et après des années passées à faire accepter des modèles low, KB24 revient avec une chaussure ultra haute qui fait penser à une chaussure de boxeur. Nike pose pour la première fois du Flyknit sur une kick de basketball, et continue de développer ses amortis étonnants. Symbolisant la souffrance du maitre, des lignes rouges sur le talon symbolisent les cicatrices suite à l’opération. Une immense languette termine cette longue sock. Le jeune Porzingis portera cette 9 pendant 2 saisons avant de passer chez Adidas. Elle sera déclinée en modèle low également. Qu’on aime ou pas, c’est quand même un sacré modèle.

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

04. NIKE KOBE 8

Les fans vomiront sur cette chaussure dans laquelle Kobe s’est effondré, trahi par son talon d’Achille. Les ballers, eux, vénèrent ce modèle qui est une pépite sur le terrain. Moins révolutionnaire côté look, son « engineered mesh » permet de gagner en légèreté et en souplesse. Ce mesh qui permettra en plus mille coloris et imprimés, et fut portée par un nombre impressionnant de joueurs NBA cette année là. Ceux qui ont joué avec savent…

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

03. NIKE HYPERDUNK

Vous le savez surement : c’est la paire portée par le Mamba lors des JO de Pékin en 2008. On vous laisse imaginer l’excitation de Nike à l’idée de présenter ce modèle au marché chinois en mondovision. L’armada de la Redeem Team fera un superbe tournoi, regagnera l’or facilement. Alignant pour la première fois les technologies Flywire et mousse Lunar, cette Hyperdunk deviendra un classique, et chaque année la nouvelle version est guettée par tout joueur qui se respecte.

Pour la petite histoire, c’est en la chaussant que Kobe a pu sauter par dessus une Aston Martin sous les yeux de son pote Ronny Turiaf (don’t do this at home).

 

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

02. NIKE KOBE 6

Alors que Kobe assume son surnom de Black Mamba, et après le coup de tonnerre de la 4 et sa silhouette basse,, Nike veut passer la vitesse supérieure et faire du low la norme, ou tout du moins une curiosité qu’il faut posséder. Avec sa texture en mode serpent, la 6 fut un immense succès commercial grace aux nombeaux coloris proposés, et confirma que la tendance des chaussures basses allait exploser sur les parquets et les playgrounds du monde entier.
KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE
01. NIKE KOBE 4

« Je voulais juste avoir une meilleure flexibilité pour ma cheville, et n’avoir aucune restriction dans mes mouvements ». Lorsque Kobe demande, Kobe obtient ce qu’il veut. Voici donc le premier modèle low top à avoir eu un vrai impact sur la ligue (Steve Nash et Gilbert Arenas s’y étaient essayé, mais cela restait confidentiel). Dès sa sortie, meuneurs et ailiers la portent et la décrivent comme un « game changer ». Toute la philosophie de la ligne Kobe est dans cette 4 : repousser sans cesse les limites de la légèreté et de la vitesse. Des références au personnage Venom de Spiderman 3 sont sur le bas de la chaussure, dont le but était de devenir « comme une seconde peau ». Le pari est gagné, bien au delà des espérances. Numéro 24 sur le talon, un titre en 2009. Légendaire. Notre numéro uno, haut la main.

 

KICK OF THE WEEK #49 : KOBE OR NOT KOBE

 

 

 

 

Share This