MAGAZINE

article placeholder

Soundbombing 3 / Mixé par Cipha Sounds et Mr Choc

Sauvé d'une mauvaise passe financière, Rawkus vient d'être racheté par la maison de disque MCA et sort d'un relatif silence avec Soundbombing 3 mixé par Cipha Sound (Big Dawgs) et Mr Choc (Beat Junkies), nouveau volet d'une série emblèmatique, symbole du label indépendant par excellence dans la seconde partie des années 90.
article placeholder

Dj Slurg / Talking all that rap

Si le nom du dj, animant Street life (Générations 88.2) et HDR (Rouen), n'est pas forcément inconnu, la vingtaine de mixtapes à son actif l'est un peu plus, confinée hélas à une distribution pour le moins souterraine. "Talking all that rap"" ou l'occasion de se rattraper a travers l' univers musical d'un connaisseur depuis... plus longtemps qu'Emmanuelle Gaume."
article placeholder

DJ Mehdi / 7KINGS volume 1&2

Dans le rap français mainstream, celui des radios premières sur le rap et des rimes anticonformistes positives, DJ Medhi est un peu à part, artisan quasi anonyme du rap français depuis l?Original Mc?s d?Ideal J en 1996, il a en moins de 10 ans réussi à donner aux sons de ses productions un style bien particulier, éclectique, personnel, le fruit d?une culture musical extrêmement large, qu?il nous propose de découvrir en 2 passionnants voyages.
article placeholder

Eastern Conference / Eastern Conference All Stars 3

Après des mois de projets annoncés et dont les sorties étaient sans cesse repoussées, Eastern Conference finit l?année sur les chapeaux de roue après les sorties des solos de Copywrite et de Cage et d?un DVD, avant celles très attendues de Nighthawks et des Weatermen. Le label de Mighty Mi sort le troisième volume de Eastern Conference All Stars, catalogue des artistes maisons et des producteurs affiliés.
article placeholder

Thirstin Howl III / Skilligan’s island

Remarqué par ses rimes drôles et ubuesques sur le freestyle de Lyricist Lounge 1, puis sur le morceau « Brooklyn Hardcore » sur Soundbombing 2, Thirstin Howl III est pourtant bien plus proche de la débrouille artisanale et des enregistrements étouffés sur 4 pistes que du label Rawkus.
article placeholder

Buck 65

Quelques minutes avant son excellent show au batofar, le canadien Buck 65 nous reçoit chaleureusement dans les loges pour une petite conversation autour de son travail, ses proches et sa philosophie assez inhabituelle pour un artiste hip hop. Il est sous le charme de Paris, dont les rues sont assiégées depuis quelques jours par des milliers de jeunes en colère contre le FN, et compte venir s'y installer très prochainement, n'en déplaise à Jean Marie.
article placeholder

Cormega / The true meaning

Cormega sort son deuxième album "The True Meaning"" sur son propre label Legal Hustle records. Un album qu'il estime être le chaînon manquant entre The Testament
article placeholder

Son Doo Recordings / For your information

Underground Academy et le label New-Yorkais Son Doo recordings crée en 1998 présentent leur première compilation, reunissant sur cd les prestations vinyliques de leur artistes depuis deux ans, ainsi que des inédits. 14 morceaux présentant Yah Supreme, Oktober, Dee Surreal, Anom et Altered St8s of Consciousness.
article placeholder

Aesop Rock / Daylight

Si la devise d?Aesop Rock demeure « Must warn others , Must not sleep» ce n?est certainement pas un hasard tant elle correspond aux albums de celui-ci.

article placeholder

Mr Brady / Dusty baker

Membre du collectif Battle Axe Warriors et du label de Vancouver crée par Madchild (Swollen Members), Mr Brady avait fait sensation il y a près de deux ans avec son maxi "let my record rotate"" produit par Rob the Viking. En attendant son album solo prévu pour août sur Battle Axe intitulé ""Dirty"" (sur lequel on retrouvera entre autres LMNO
article placeholder

Cage / Movies For THE Blind

Il n?aura fallu qu?un maxi pour faire de Cage un rappeur incontournable : Agent Orange/Radiohead, maxi mythique sorti sur le non moins culte label de Bobitto Garcia Fondle'Em. Produit pas Necro, sur un sample tout droit sorti de Orange Mécanique, Cage, inspiré par l?univers violent de Kubrik créait son double maléfique, Alex. Sexe & Violence sur fond de délire schizophrène, la personnalité de ce New Yorkais sociopathe était posée. Il ne manquait plus qu?un album, longtemps repoussé pour voir ce que donnait Cage sur la longueur. Amis du bon goût et de Nu-Soul contemplative passez votre chemin !!
article placeholder

De La Soul / The works

Après le second tome de Art Official Intelligence, intitulé Bionix, recu plus que fraîchement par les critiques et les De La Soul addicts, les 3 old schoolers reviennent à la charge avec The Works. Cette compilation regroupe, dixit la couverture « Their best remixes and special version », rien que ca. Ballon d?oxygène pour groupe en quête d?un nouveau souffle (et de quelques dollars de plus) ou réel projet artistique pour fan à la recherche d?inédits ? La question est posée sans pour autant être résolue.
article placeholder

New Flesh / Understanding

Il y a quelques mois, un certain Bilba annonçait sur 90bpm que Understanding, le deuxième album des ambassadeurs de la culture jamaïco-anglaise de chez Big Dada, constituerait l?un des évènements majeurs de l?année 2002. Ça ne sera finalement pas le cas, même si cet opus au son radicalement nouveau demeure une bonne bouffée d?oxygène dans ce monde pollué par le rap formaté.
article placeholder

DJ MURGE / Search and Rescue

Une pochette d'une laideur peu commune, un artiste inconnu : rien de très engageant à première vue pour cet album de DJ MURGE, mais il ne faut pas se fier aux apparences car le DJ/Producteur californien nous offre avec Search And Rescue ce qui sera peut être la meilleure compilation de cette année. Il ne s'agit pas d'une compilation mixée regoupant les meilleurs tubes rap/R'n'B du moment mais d'un ensemble de morceaux tous produits par lui et réunissant le gratin de la West Coast underground, des Living Legends/Mystik Journeymen aux Swollen Members en passant par Slug ou Moka Only...
article placeholder

Gorillaz / Parlophone

Il y a de ces albums dont on s?étonne du succès, non pas parce qu?ils sont mauvais et qu?il est étonnant que des gens sain d?esprit en ait fais l?acquisition, mais tout simplement parce que se sont des sortes d?objets sonores non identifiés (O.S.N.I.) qui ressemble a rien de ceux que les gens ont l?habitude d?entendre.GORILLAZ, fait sans doute partie de cette catégorie, album fourre tout, avant-gardiste sans pour autan être prise de tête.