Originellement publié par Thames&Hudson, Street Sketchbook de Tristan Manco est sorti en France sous le titre Street Artbooks chez Pyramyd. Entre les versions, seules la langue et la couverture divergent, sinon l’ouvrage est identique et de belle facture de surcroît. 272 pages, couverture rigide, coins arrondis, papier souple qui en favorise la manipulation. On ne peut vraiment pas dire que ce livre soit mal réalisé !

Comme son nom le laisse présager Street Artbooks ou Street Sktchbook se penche sur les carnets de croquis des artistes liés à l’art urbain. Et la liste des élus est plutôt vertigineuse: 65 signatures venues des quatre coins de la planète. Au milieu de ce beau monde, quelques Français: Eroné, Remed, Spher, Turbo, Turf… Mais en tournant les pages on se demande quel est le réel but de cet ouvrage ? La sélection des artistes semble relativement gratuite tout autant que l’ordre de leur apparition. En dehors du pur plaisir des yeux et de découvrir les phases préparatoire auxquelles se livrent ces peintres ou dessinateurs, on n’y apprend pas grand chose. Il y a même peu de pages où sont rassemblés et le sketch et la pièce finale pour laquelle il aurait été effectué. En résumé, Street Artbooks est un très beau recueil de dessins qui ne s’est pas trop aventuré dans la rue malgré son nom.

Voir la galerie photo de Turbo
Voir la vidéo de la séance de dédicace chez Rough Trade à Londre

Thibault pour 90BPM