Sous le pseudonyme Dorian Concept se cache un producteur d’électronica subtile teintée de poésie à l’image du titre de son premier EP paru chez Ninja Tune, Her tears taste like pears, qui vient conforter l’indéniable talent expérimental avec lequel il fusionne mélodies atmosphériques et groove émotionnel en une tendance dubstep originale et efficace.

Dans cette cover sombre et épurée, ne négligez la luminosité qui réside derrière le store californien tamisant et qui ne demande qu’à emplir cette pièce cubique. Pour les 4 titres de cet EP, L’ancien clavier des Flying Lotus, le producteur autrichien Oliver Thomas Johnson, use du synthétiseur MicroKorg comme le poète imbrique les mots pour nous décrire tantôt l’exaltation et tantôt la mélancolie. A la fois complexe et accessible, intense et vaporeux, le portrait de Dorian Concept devrait prendre pour essence le rôle que jouent les influences dans la direction que prend un homme. Ici, deux facettes de sa personnalité sont présentées : la Face A, forte d’un clubbing expérimental, comprend le titre éponyme à cet EP et sélectionné pour le coffret spécial 20 ans de Ninja Tune, avec un punch à la limite du Nu-Hip-Hop, et « My face needs food » qui, sur un beat quasi digital dancehall, semble un patchwork savamment orchestré de sons tirés des jeux des années 80, époque Amstrad & Atari ;

Puis Face B, plus atmosphérique et émotionnelle grâce à une rythmique plus en retrait, qui contient, à mon sens, le plus appréciable morceau de l’EP en la présence mélodieuse de « Toe games made her giggle » (fétichistes du pied, si vous nous entendez !) avec ses échos de jazz vintage, et qui vire à l’ambiant Hip-Hop sur « Thank you all the time forever » et ses nappes de clavier enivrantes.

Depuis ses débuts et les titres en mp3 balancés sur la toile, Dorian Concept a maturé ses productions et les a diversifié tout en développant sa patte pour finalement poser les bases d’un album qu’on attend désormais avec impatience.

Tracklist:

[01] Her tears taste like pears (4:50)
[02] My face needs food (3:20)
[03] Toe games made her giggle (4:17)
[04] Thank you all the time forever (3:38)