« IT’S TRUTH TIME » A-T-ELLE ÉCRIT AVANT DE PRENDRE LA PAROLE.

 

 

Tout le monde s’était ému à la suite du décès de Malik B la semaine dernière et en premier lieu les membres de The Roots dont il faisait partie des fondateurs. Il avait fini par quitter le groupe en 1999, officiellement pour des raisons d’incompatibilité d’humeur. Il n’aura fallu qu’une semaine pour voir ressortir les vieux dossiers et les vieilles rancunes par la voix de Jaguar Wright qui eu du succès à la fin des années 90 et au début des années 2000, collaborant notamment avec Jay Z et faisant partie du super collectif Soulquarians aux cotés de The Roots, Erykah Badu, Common, Black Starr, Q-Tip, Bilal etc. La chanteuse originaire de Philadelphie est sortie de sa réserve en publiant 2 longues vidéos sur IGTV et elle n’y va pas de main morte.

Sur la première, d’une durée d’une heure, elle fustige ses anciens acolytes. Elle reproche à Questlove et Black Thought d’avoir en réalité tourné le dos à Malik B et ses problèmes avec la drogue, allant jusqu’à conseiller à tout le monde de ne pas s’approcher de ce « toxicomane ». Elle s’en prend ensuite à Erykah Badu (et Jill Scott) de n’avoir pas réagit à sa disparition alors qu’elle s’érige comme la mère bienveillante de tous. Wright leur rappelle que l’ancien membre de The Roots fût le seul à ne pas les rejeter au début de leur carrière.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Dropping Knowledge & Facts #nuffsaid💯

Une publication partagée par Jaguar Wright (@jaguarwright) le

 

Dans la foulée, Jaguar Wright se lâche et fait des allégations grave sur un autre Soulquarian en la personne de Common. La chanteuse l’accuse carrément d’agression sexuelle. Lui qui avait révélé l’année dernière dans son livre « Let Love Have The Last Word : A Memoir » avoir été lui-même abusé sexuellement dans sa jeunesse. Selon elle, les deux artistes ont bien entretenu une relation à l’époque mais le rappeur de Chicago aurait eu un comportement très déplacé un soir après une prestation scénique commune. Après avoir insisté en vain pour avoir une relation sexuelle, Common aurait tenté d’introduire son sexe dans la bouche de Wright pendant son sommeil. C’est suite à cet incident qu’elle aurait arrêté de coucher avec lui n’ayant aucune confiance en un homme capable de ce genre d’agissement. Elle raconte qu’ensuite, il s’était mis en couple avec Erykah Badu et que cette dernière la jalousait au point d’écrire la chanson « Booty » à son sujet.

 

 

Depuis, aucune réaction des personnes incriminées. Jaguar Wright, elle, doit gérer avec les nombreuses réactions suscitées par ses allégations. Elle en profite également pour remettre en avant la cause des femmes qu’elle a toujours défendu.