« Blurred Lines » fut indéniablement le tube de l’année 2013. Robin Thicke, Pharrell Williams et T.I. avaient éclaté les scores de cette année-là. Le clip, qui culmine aujourd’hui à plus de 500 millions de vues, avait notamment révélé une certaine Emilie Ratachovski.

Mais voilà, la mélodie si entrainante qui compose le morceau avait été rapidement identifiée comme un plagiat du titre « Got To Give It Up » du grand Marvin Gaye. Le mot « plagiat » n’avait pas été utilisé à la légère puisqu’il était reproché à Thicke et Pharrell d’avoir repris des pans entiers du titre de 1977. C’est pour cela que les héritiers du légendaire chanteur de soul avait eu gain de cause en 2015 avec comme pénalité plus de 7 millions de dollars à leur verser. Et c’est en seconde instance que le duo fondateur de « Blurred Lines » vient d’être débouté définitivement après encore trois ans de procédures. Cependant, l’amende a été ramenée à 5 millions de dollars, ce qui représente près de la moitié des recettes de la chanson.

Pharrell Williams s’était exprimé à l’époque en mettant en garde sur l’impossibilité croissante pour un artiste de s’inspirer ouvertement d’une œuvre passée. Il déplorait que les procédures allaient pourrir le monde du divertissement musical. Son analyse tient la route mais il ne peut pas tenir un autre discours vu le nouveau jugement rendu…