Ce qui a été une grosse blague des Internets douze minutes après l’apparition des dix secondes de « Get Lucky » à Coachella devient (plus ou moins) réalité. Que l’on se rassure ça n’est pas la même boucle reproduite sur dix minutes (les gros paresseux) mais ce que l’on appelait au temps du disco une « extend version » avec des digressions sur le même thème. C’est fait avec beaucoup d’amour mais si vous ne supportez plus « Get Lucky », épargnez vous ça.

 

 

 

Get longer here

Share This