Le jeune producteur multi-talents Jonti, d’origine sud-africaine, basé en Australie et en partance pour LA, est la nouvelle signature du label angelno. Fan de Madlib et ST, Jonti aka Danimals, propose une musique pimpante, alambiquée, sorte de pop solaire et baroque, entre Animal Collective, Toro y Moi, Fly Lo et The Beach Boys.

Le (très) jeune Jonti est une sorte de petit génie du bidouillage, adapte de l’edit au 4-Tracks, vynil collector et fan de pop jazzy, inventeur de textures qui ne déplairont pas aux fans de pop barée, de complaintes électroniques aériennes et autres psychédélisme post-rock.

La musique de Jonti est un collage. Un putain de beau collage. Pas étonnant donc que le jeune sud-africain soit un fan invétéré des scratchy movies du précurseur de l’animation canadienne et mondiale Norman McLaren. Et pourquoi pas des petites ritournelles sous-acides de Topor et René Laloux, Planète Sauvage tellement liée à Stones Throw, qu’on oubliera presque que Goraguer est passé avant Madlib et pas l’inverse.

Bref. Allez écouter Jonti, et jetez un oeil sur la vidéo réalisée par Hank Demaio pour l’occasion, illustration somptueuse du titre Firework Spraying Moon.

Son : Jonti – Hornet’s Nest (Download)
Video : Jonti – Firework Spraying Moon (Réal Henry DeMaio)

L’album Twirligig dvrait voir le jour via Stones Throw ce 18 octobre 2011. Sur qu’on en entendra parler en 2012.

En attendant, Jonti a également réalisé un podcast pour Stones Throw, intitulé "Sine & Moon Mix", en download, par ici.

Jonti – Site (Stones Throw)
Jonti – Myspace