SUR UNE PRODUCTION DE MADLIB QUI N’A ÉVIDEMMENT RIEN À VOIR AVEC CETTE HISTOIRE.

 

 

Tout comme J Cole il y a deux jours, Noname vient de publer son premier titre de l’année 2020. Ces sorties sont bien-sur liées puisque la rappeuse répond au boss de Dreamville. Tout avait commencé par un tweet de Noname fustigeant le mutisme des grandes stars du rap après la mort de George Floyd. S’en était suivi (assez tardivement) le titre « Snow On Tha Bluff » de J Cole que beaucoup avait considéré comme une « attaque » envers elle. Même si le rappeur s’en est toujours défendu sur les réseaux sociaux, allant même exprimer son respect pour elle.

Toujours est – il que « Song 33 » semble beaucoup plus direct sans jamais mentionner le rappeur de Caroline du Nord. Noname y parle bien-sur des événements qui se passent en moment en évoquant l’impact sur notre société mais regrette néanmoins qu’il se focalise sur elle alors que leur pays est en fumée.

Nous assistons clairement à une « confrontation » à distance mais on n’est pourtant loin d’avoir affaire à des Diss Tracks car les deux artistes sont réputés pour avoir des textes sérieux et le ton n’est pas virulent. On ne sait pas si cela fait vraiment avancer les choses mais leurs prises de parole est importantes. Et c’est ce que Noname voulait provoquer en somme. A noter que « Song 33 » bénéficie d’une production de Madlib qui n’a évidemment rien à voir dans l’histoire.

 

Le single est écoutable en streaming sur l’ensemble des plateformes.