LA RAPPEUSE CASEY TIENT (ENFIN) LE PROJET RAP & ROCK 100% À SON IMAGE.

 

 

« Je me rappelle encore cette époque, RER B bondé, je sortais de mon bloc, marchais, avec dans les oreilles du pe-ra ou du rock dans ces longs couloirs Gare du Nord où tu suffoques ». C’est donc cette phrase qui illustre et introduit le projet Ausgang, groupe réuni autour de Casey et composé du guitariste Marc Sens, du machiniste Manusound et du batteur Sonny Troupé.

Un projet à la gestation longue mais qui formalise parfaitement aujourd’hui la fusion entre le rap et le rock que la rappeuse chéri depuis toujours. Ceci-dit, sa collaboration avec le groupe Zone Libre (avec déjà Marc Sens) sonnait déjà bien rock. Mais cette fois-ci, elle semble avoir enfin trouver définitivement son univers. Preuve en est avec « Chuck Berry » qui pose d’emblée les bases de Ausgang.

Tout commence bien-sur par le titre qui fait référence à un des pionniers du rock and roll et qui plus – est du rock and roll noir, notion qu’on a tendance à ignorer. Ensuite, on voit dans l’intro et l’outro du clip des musiciens africains dont Sekou Kouyate. Le tableau est posée quant à la volonté de Casey a encore une fois à mettre en avant tout ce qu’elle est, de ses origines aux thématiques autour du racisme, des violences policières ou encore de l’impérialisme historique de notre pays.

Des thématiques que nous retrouverons dans l’album « Gangrene » qui verra le jour le 6 mars.