The Budos Band, emmené par le charismatique Thomas Brenneck, était de passage à Paris la semaine dernière pour un concert à la Maroquinerie. Si vous ne les connaissez pas, sachez que le groupe est composé de musiciens all-stars qui gravitent dans une galaxie très lointaine formée par des astres que l’ont voit briller de notre planète : Daptone Records, Truth & Soul désormais Big Crown Records etc. A eux tous, ils ont ravivé les scène soul – funk et afro – soul depuis plus de 15 ans, se rapprochant de temps en temps vers d’autres sonorités rock et psychédéliques.

Alors pour les interviewer, il nous fallait LE spécialiste de cette galaxie à Paris : Muzul. Avec lui, on était certains de tout aborder avec les musiciens, même voir plus. Et effectivement, Charles Bradley, El Michels Affair, Menahan Street Band, Lady Wray, The Sha La Das, Daptone, Big Crown, les studios Dunham, Diamond Mine et bien sûr les prochains projets du Budos, ont été évoqués.

Alors plongez avec nous dans l’univers du Budos Band fait d’afro – soul, de messes noires, de sacrifices et de beaucoup de déconne, dans cette vidéo réalisée en collaboration avec Black Belt Productions.

 

THE BUDOS BAND RÉPOND A (TOUTES) NOS QUESTIONS

 

 

Pin It on Pinterest

Share This