La logique aurait voulu qu’en 2010, Cochemea Gastelum sorte son album solo chez Daptone Records, lui qui,sur disque comme sur scène, avait donné du baryton dans le redoutable trident cuivré des Dap-Kings, entre la trompette de Dave Guy et le ténor de Neal Sugarman. Couloir de sorties encombré, énergies mobilisées ailleurs (plus de détails ICI), Cheme avait dû battre en retraite chez Mowo pour sortir The Electric Sound Of Johnny Arrow.

Depuis, de l’air est passé dans l’anche et c’est bien avec le sceau de la maison mère que All My Relations voit la lumière.

Messes noires du Budos Band, bacchanales afrobeat d’Antibalas, le brownstone de Brooklyn en a vu en matière de redécoration musicale d’intérieur pourtant, Cochemea lui a proposé quelque chose d’inédit en le transformant en forêt originelle. En lieu préservé des invasions et des pillages vers lequel il organise un retour à ses racines yaquies. Pas de machettes pour se frayer un chemin, mais un saxophone qui de lanterne cuivrée devient calumet zébré d’effets électriques, dispersant dans sa procession une fumée de plus en plus opaque et dense  à mesure que l’expédition progresse dans la végétation.

Rythmé par le martèlement de percussions cadenassées, le périple s’enfonce toujours un peu plus dans le mysticisme et le brumeux, guidé par un Cochemea, porte parole et trait d’union musical entre les forces de la terre et le commun des mortels, entre l’au-delà et le réel, l’instrument comme possédé par des esprits qui ont vu en lui leur porte de retour vers les vivants.

Apocalypse Now version soul Yaquie, jazz amérindien d’une force indéniable, Cochemea aka Sleep Killer organise chez Daptone un rite initiatique des plus intriguant en même temps qu’il y plante un totem sculpté de modernisme et d’ancestralité qui fera date dans le catalogue du label.

 

 

 

 

COCHEMEA : ALL MY RELATIONS

TRACKLISTING

01. Maso Ye’eme
02. All My Relations
03. Mitote
04. Al-Mu’tasim
05.  Seyewailo
06. Asatoma
07. Sonora
08. Los Muertos
09. Mescalero
10. Songs Of Happiness

Daptone Records – Février 2019

 

 

Share This