LA COLLABORATION ENTRE SMIF-N-WESSUN ET 9TH WONDER N’EST BIEN-SUR PAS NOUVELLE. ELLE GARANTIT CEPENDANT UN TRAVAIL BIEN FAIT POUR UN RETOUR DIGNE DE CE NOM.

 

Dans les différentes entrevues que Tek et Steele on pu accorder à l’approche de leur tout nouvel album « The All », il semblerait que leur retour, 5 ans après l’EP « Born And Raised » et 8 ans après le précédent album « Monumental » (qui avait été produit par Pete Rock), soit une affaire de volonté divine. Le duo explique qu’il s’agit surtout d’un alignement des planètes. La 7ème réalisation correspondant au « G », 7ème lettre de l’alphabet et première du terme « God » et la date de sortie de l’album tombant le 22.2 ont fini par donner une légitimité au come-back de Smif-N-Wessun.

Mais revenir après presque 25 ans de carrière n’est pas chose facile. Surtout quand on a connu un franc succès avec un premier album devenu référence (« Dah Shinin' » en 1995) et que l’on site à chaque fois qu’on sort quelque chose de nouveau, et quand on a fait partie d’un collectif de all-stars comme le Boot Camp Clik. Le duo est plus que jamais conscient que la frontière entre éviter de refaire toujours la même chose, ce qui leur a été peut-être reproché, et le fait de ne pas décevoir les fans de la première heure.

Smif-N-Wessun sont tout sauf des innovateurs mais ils assurent avoir voulu se réinventer avec la base solide de leur carrière. C’est pour cela qu’ils ont fait appel à un vieux collaborateur en la personne de 9th Wonder qui a embarqué pour l’occasion le Soul Council, ce conglomérat de producteurs dont il est l’initiateur. Tek et Steele ont également choisi de quitter leur quartier de Brownsville à Brooklyn pour rejoindre l’équipe en Caroline du Nord pour l’enregistrement.

Pourtant, même un 9th Wonder n’a pas pu éviter l’ombre d’un album fondateur comme « Dah Shinnin' ». Ce qui peut être quelque peu dérangeant dans un sens mais salvateur dans un autre puisque les opus qui avaient suivi ce premier n’avaient pas été forcément convainquants. Le producteur s’est donc attaché à reproduire la qualité du son d’antan avec des touches actuelles.

Coté invités, ce n’est pas forcément de première fraicheur avec des Raekwon, Rick Ross, Musiq Soulchild ou encore GQ (rassurez-vous il y a des plus jeunes) mais ils sont tous toujours actifs. C’est d’ailleurs dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes. Les « Let Me Tell Ya » avec Rozay, « Dreamland » avec The Chief et Heather Victoria ou encore « Ocean Drive » avec Musiq Soulchild et Rapsody sont à plébisciter.

 

 

En doublette, Smif-N-Wessun savent bien-sur être performants. « Testify », « Stahfallah », « Illusions » et « One Time » sont représentatifs de ce qu’ils savent faire de mieux.

 

 

En résumé, dire que Smif-N-Wessun se sont pleinement renouvelés est un bien grand mot. On ne dit pas non plus qu’il y a une redondance. Le travail de 9th Wonder est comme à son habitude d’une belle qualité même s’il a cherché à trop regarder en arrière. En tout cas si sa volonté était de se rapprocher du tout premier album, c’est réussi.

« The All » reste plaisant à bien des égards. Il permettra à tous de redécouvrir le travail du duo peut-être oublié ou disparu avec le temps.

 

L’album est disponible sur l’ensemble des plateformes et sur le site de Duck Down Music.

 

 

TRACKLISTING :

01. Intro (The Education of Smif-N-Wessun)
02. Testify
03. Dreamland (feat. Raekwon & Heather Victoria)
04. Ocean Drive (feat. Musiq Soulchild & Rapsody)
05. Let It Go
06. Letter 4 U (feat. SmittytheCAINSMITH)
07. Let Me Tell Ya (feat. Rick Ross)
08. The A.L.L.
09. We Good (feat. GQ & Heather Victoria)
10. Stahfallah
11. Illusions
12. One Time

Bucktown / Duck Down Music – Février 2019