Tout ça finira bien par s’arrêter un jour mais, en attendant, gavons nous encore et encore des trésors exhumés de la musique jamaïcaine. Spécialiste du Studio One de Clarence Coxsone Dodd, Soul Jazz Records met son curseur temporel sur les années 60, pile avant que l’île ne bascule dans le ska.

Sir Coxsone est au début de son règne qui va durer des décennies et bombarde alors les pistes de danse de galettes de jazz et des rythmiques jump up saccadées qui font hausser les épaules en cadence. Une partie de ceux qui vont graver les plus belles pages du studio sont déjà dans la place : Don Drummond et son trombone, Roland Alphonso et son sax, Count Ossie et des tambours rastafariens, on trouve même Marley & ses Wailers en queue de peloton.

Le son est rude voire désuet mais la photo sonore de cette île au dynamisme musical sans rival a valeur de livre d’histoire. A ranger avant la compile ska, elle même à ranger avant la compile rocksteady, elle même à ranger avant la compile reggae, elle même à ranger avant…

 

 

STUDIO ONE JUMP UP : THE BIRTH OF A SOUND
(Soul Jazz Records – 2015)

STUDIO ONE JUMP UP : EARLY SOUNDS OF JAMAÏCA

 

Share This