Honorer Mawu sans trancher de têtes de poules mais en enfiévrant les foules d’une potion vaudou-funk, telle est la mission que s’est attribué le Togolais Peter Solo. Soumis à la toute-puissance du groove et entièrement dévoués à l’analogique, Solo et son crew de Lyonnais convertis clouent le funk hypnotique de James Brown sur un ampli vintage avant de le larder d’aiguilles cuivrées et de claviers vintage taillés en pointe.

Enivrée d’iboga, possédée par la mystique, la poupée vaudou transie se laisse alors embarquer en virées psychédéliques et méditatives, rares temps calmes et idéals pour incanter l’atmosphère, réaffuter ses armes et repartir encore plus véhément. Diablement africain et violemment envoûté, l’afro funk porté à son point d’incandescence le plus élevé. Toujours se méfier d’un gars capable de porter un falzar jaune avec autant d’assurance…

 

 

VAUDOU GAME : APIAFO
(Hot Casa Records – 2014)

VAUDOU GAME : VOODOO CHILD

 

Share This