LABELS , LA VIE

528

Moveltraxx

Comment dit-on footwork en Français ? Existe t-il une traduction possible du juke en Français ? Des questions qui ne seront jamais abordées dans le Droit De Savoir et qui pourtant nous taraudent depuis des lust...

In Paradisum

Michel Berger imaginait s'en aller dormir dans le paradis blanc. In Paradisum tiennent à vous conserver éveillés dans un paradis noir. En moins de deux ans d'existence, de soirées mensuelles et une poignée de s...

Smallville (Jacques Bon)


Si tu vois dans Smallville un rapport avec Superman, tu ne devrais pas être ici. Je ne sais pas où sont tes parents mais on te laisse cinq minutes pour déguerpir.

C'est bon nous sommes entre nous ? Smallville c'est la deep house artisanale comme on sait la faire dans les faubourgs d'Hambourg. Mais Smallville c'est aussi une antenne parisienne tenue par Jacques Bon, à la fois disquaire, producteur et DJ dont l'ubiquité dans le point de vue sur l'industrie rend la vision intéressante. C'est quoi le mieux, Hambourg ou Berlin ? Pourquoi le vinyle est comme Highlander et ne meurt jamais ? Ces quelques questions et un début de réponse avec Monsieur Bon ici.

Miles Cleret (Soundway)

Le 30 novembre prochain, le Set Shop invite Miles Cleret (LE Miles Cleret) pour célébrer les dix ans de son label Soundway au Divan Du Monde. Et comme Monsieur est un peu le Indiana Jones de la musique post-seconde guerre mondiale (Cleret n'a jamais tué lui, par contre), il était essentiel de sauter sur l'occasion pour lui poser quelques questions.

Horst Weidenmuller (K7 CEO)


Comme M.Pokora, K7 a eu 27 ans cette année. Mais contrairement à M.POKO, l'anniversaire de K7 on a envie de le fêter. Alors avant de se resservir une part de strudel et entre deux flutes de Berliner, il était important d'aborder avec Horst Weidenmüller - le fondateur et CEO - la réalité d'un label indé en 2012 et depuis 27 ans. Vous verrez que cela va bien au-delà du fait de ne pas faire partie d'une multinationale cotée en bourse. L'indépendance, au delà du parti-pris esthétique, c'est aussi savoir conserver l'aspect humain, presque paternel du business.