ghostface

Ghostface Killah and Trife da God / Put it on The Line

Ghostface Killah fait partie de ces artistes dont les moindres faits et gestes sont observés avec attention, appréhension et envie par les amateurs de rap du monde entier. MC exceptionnel, chacune de ses apparitions, chacun de ses couplets semblent être autant d?évènements méritant de s?y attarder, plus que pour un autre rappeur. Cet album de Trife da God, membre du crew Theodore Unit, dont Ghostface est le << parrain >> en plus d?en être membre, serait sans aucun doute passé inaperçu si son mentor à la face de fantôme n?avait pas décidé d?y poser quelques couplets. Et cela aurait été regrettable.
wu

Wu-Tang Clan / Wu-Tang Meets Indie Culture

Artiste de la seconde génération du Wu-Tang, Dreddy Kruger reste le plus souvent dans le souvenir du public Français comme étant l?un des affiliés de la maison Wu à apparaître sur << La Saga >> d?I Am. Si sa carrière en tant que musicien ne fut pas franchement mémorable, Dreddy Kruger semble s?être impliqué avec c?ur dans ses nouvelles fonctions d?A&R (pour Masta Killa, Black Market Militia) et de fondateur du groupe Think Differently Music. Ce << Wu-Tang Meets the Indie Culture >> est la première sortie de ce label (qui devrait prochainement sortir les albums de Bronze Nazareth et LA the Darkman).
066d-sean-born

OC / Smoke And Mirrors

Un grand lyriciste, un technicien hors-pair, un rappeur charismatique?tout cela, il a prouvé qu?il l?était, le temps d?un set magnifique avec le D.I.T.C., à l?occasion du Mark Ecko Gettin?Up Festival, en Novembre dernier. Un passage en revue << live >> de ses classiques (<< Time?s Up >>, << My World >>, sa participation au << Return of the Crooklyn Dodgers >>) aura suffi à rappeler quel rappeur est OC. Mais, si ses deux premiers albums et ses premières apparitions aux côtés d?Organized Konfusion font parti des grands moments du rap des années 90, il faut bien admettre que sa carrière est depuis quelques années sur le déclin. Après le mauvais << Bon Appetit >>, OC était d?abord revenu début 2005 avec << Starchild >>, album moyen mais écoutable. C?est sur Hiero Imperium qu?il signe son deuxième album de l?année, << Smoke & Mirrors >>.
article placeholder

Four Tet and Koushik / Madvillain Remixes

Madvillainy" fut, à la quasi unanimité, désigné comme étant le meilleur album de l?année 2004. Productions magistrales de Madlib, lyrics et rap extraterrestres de MF Doom, le tout dans une atmosphère hallucinée plongeant le plus sobre des auditeurs dans un nuage de fumée de weed malgré lui?cet album est, sans contestation possible, un classique. C?est donc avec audace que Four Tet et Koushik tentèrent, en 2005, de revisiter quelques titres de ce disque monumental, à leur manière.